19 octobre 2015

Brussels Studies, N°92, 2015 – Debroux et al.

La dramatique histoire de Léon et Camille. Essai de géographie littéraire le long des boulevards bruxellois

L’analyse spatiale d’un texte littéraire publié à la moitié du 19e siècle offre de redécouvrir le genre de la littérature panoramique et les riches informations qu’elle peut apporter sur le contexte urbain qui l’a vu naître. A travers un essai de géographie littéraire basé sur le récit singulier d’une romance contrariée, nous souhaitons montrer l’apport d’une réflexion interdisciplinaire autour de l’espace et des productions artistiques, qui gagnent à être interrogés au prisme l’un de l’autre. Le récit étudié ici est construit autour des boulevards bruxellois et de leur fréquentation sociale : l’analyse des lieux, de la temporalité, du parcours des personnages et leur traduction cartographique révèle la structuration socio-spatiale de la ville dans son ensemble. Elle offre aussi de précieuses informations concernant les usages de l’espace et ses représentations, que ne permettent pas d’approcher les sources historiques traditionnelles.

L’article est également disponible dans une version anglaise et néerlandaise sur le site de la revue Brussels Studies: http://www.brusselsstudies.be/publications/index/index/id/196/lang/fr

Documents disponibles