05 mars 2013

CR séminaire 25 février 2013 – Paul Aron

Les Mystères de Bruxelles, roman urbain bruxellois

Les mystères de Bruxelles (Suau de Varennes, 1844)Inspiré des Mystères de Paris d’Eugène Sue, le texte des Mystères de Bruxelles présenté au séminaire de MICM-arc est l’œuvre d’un inconnu à l’existence rocambolesque, Suau de Varennes. A travers le portrait de l’auteur et la mise en parallèle des versions bruxelloise (1845-46) et parisienne (1842-43) des « mystères », Paul Aron nous a fait découvrir un roman dont le but était de « soulever le couvercle de la cité », pour révéler, derrières les ors et les velours, les misères de la grande ville. Construit autour du personnage de la duchesse de Wladimont et son combat contre une entreprise criminelle, les Mystères de Bruxelles est un roman philanthropique, qui s’inspire largement des grandes enquêtes sociales en cours de réalisation dans la capitale et qui propose, dans son dénouement, une solution aux problèmes sociaux dénoncés par l’auteur. S’il s’inscrit bel et bien dans une mode littéraire internationale, celle des « mystères », le texte de Suau de Varennes offre à voir une réalité bruxelloise jusqu’alors absente de la littérature vernaculaire en initiant une véritable veine réaliste. Par ses retranscriptions du patois bruxellois, la diffusion des résultats d’enquêtes de Ducpétiaux ou l’idéalisation du modèle de la cité jardin, le texte se révèle pionnier sur le plan littéraire et dresse un portrait à charge des conditions de vie dans la capitale, intéressant du point de vue de l’analyse socio-historique du territoire bruxellois.

Le document ici disponible est un compte rendu du séminaire, construit autour du texte de la communication de Paul Aron (extraits signalés par la couleur bleue) et de la discussion qui a suivi. L’entièreté du texte paraîtra dans les actes d’un colloque organisé en novembre prochain, autour du thème des « mystères urbains ».

Pour citer les extraits de la communication :
Paul ARON, contribution à paraître dans les Actes du congrès organisé par le centre de recherche RIRRA 21 (Université Montpellier III) en collaboration avec le centre d’histoire du XIXe siècle (Paris I/Paris IV) et Medias19.org , du 14 au 16 novembre 2013, sur les mystères urbains au XIXe siècle.

Documents disponibles