06 mars 2017

Séminaire public – BHi-GIS, « Brussels Historical GIS »

Prochaine séance publique : lundi 6 mars 2017 (12h-14h)

Géographie, Bâtiment D (Av. Antoine Depage, 30) , 6e étage – Salle de séminaire S.DB6.133

Lors de notre prochaine séance publique, nous aurons le plaisir de recevoir Didier Peeters qui nous présentera l’outil  de cartographie BHi-GIS, « Brussels Historical GIS ».

Une des conséquences du tournant spatial des sciences humaines a été l’accroissement d’intérêt pour les représentations spatiales des phénomènes sociaux et pour les outils cartographiques. Face à des données historiques toutefois, il ne s’agit pas seulement de maîtriser les bases de la cartographie et l’élaboration d’indicateurs adaptés à la question étudiée : en amont du processus, l’enjeu premier réside dans la localisation des données dans un espace urbain parfois fort différent de celui que nous connaissons (pour lequel la géolocalisation d’adresses s’effectue aisément sur Internet). Partant de ce constat et forts d’une expérience de cartographie manuelle et minutieuse de nombreuses données historiques relatives aux 19e et 20e siècles, des chercheurs du groupe MICM-arc et de l’IGEAT (ULB) ont mis en place deux nouveaux outils, qui seront présentés lors de cette séance.

Le premier réside dans la digitalisation des voiries d’un plan cadastral de la fin du 19e siècle (Plan de Bruxelles et de ses environs, Institut cartographique militaire, 1894), associée à une base de données spatiale. Le travail de digitalisation a été étendu à l’ensemble du territoire contemporain de la Région de Bruxelles-Capitale, grâce au dépouillement de nombreux documents récoltés auprès des archives communales. Le second outil est l’adaptation d’un module du logiciel libre de cartographie QGIS, permettant la localisation individuelle d’adresses ou le traitement par lots. En se référant à la digitalisation des voiries anciennes, l’outil développé permet de localiser rapidement des adresses contemporaines au plan digitalisé (fin du 19e siècle), en indiquant une marge d’erreur permettant à l’utilisateur de vérifier l’exactitude des résultats.

L’achèvement de la première phase du projet BHi-GIS est l’occasion de le présenter au public, et en particulier aux chercheur(e)s intéressé(e)s par son utilisation en vue de produire des cartes historiques. Le maniement de l’outil BHi-GIS contribuera à l’améliorer, grâce à la possibilité de signaler et de corriger des incohérences, et ainsi d’enrichir continuellement l’outil. Produit pour la fin du 19e siècle, après le voûtement de la Senne mais avant la Jonction Nord-Midi, BHi-GIS invite à être prolongé pour d’autres époques-clefs du développement urbanistique bruxellois.

Puisque la séance a lieu à midi, nous discuterons autour d’un lunch léger et de quelques rafraîchissements. Pour des raisons pratiques, veuillez s’il-vous-plaît signaler votre venue en envoyant un e-mail à medemont[at]ulb.ac.be avant le jeudi 2 mars. Merci !

Soyez tou(te)s les bienvenu(e)s !