08 décembre 2016

Workshop – Understanding culture and creativity in Brussels

MICM-arc présente :

Ce jeudi 8 décembre se tiendra le workshop « Understanding culture et creativity in Brussels : is Brussels the new Berlin ? » organisé par le Brussels Centre for Urban Studies (centre de recherche interdisciplinaire basé à la VUB).

Ces dix dernières années, le secteur culturel et créatif est devenu l’objet d’une attention particulière tant du côté des chercheurs que des décideurs politiques. Indubitablement, la nouvelle conjoncture économique, la mondialisation et les (r)évolutions technologiques ont contribué à faire évoluer ce secteur et à transformer ses travailleurs pour les rendre plus hybrides et malléables face aux nouvelles réalités économiques. Cependant, l’évaluation des résultats de ces changements fait l’objet de nombreux débats. Certains soutiennent que le secteur réagi exceptionnellement bien face aux nouvelles opportunités et aux défis que posent ces transformations sociales et économiques, comme en témoigne le développement d’une main-d’œuvre flexible et créative, la création de start-ups innovantes et d’espaces dédiés aux arts et à la culture et qui, chacun à leur manière, contribueraient à la revitalisation des villes, à accroître leur attractivité et à améliorer la mobilité sociale de leurs habitants. D’autres, en revanche, adoptent un point de vue plus critique et insistent sur les conditions de travail précaires et la croissance des inégalités ethniques, de genre et de classe au sein de ce secteur, ils mettent en avant les phénomènes de gentrification des quartiers populaires qu’un tel modèle de développement est susceptible d’engendrer et, de manière générale, se penchent sur les conséquences sociales, politique et économique d’un discours néo-libéral ambiant. A cet égard, Bruxelles est un cas d’étude particulièrement intéressant dans le sens où la ville semble être devenue un pôle d’attraction pour artistes internationaux et « créatifs ». Tout récemment, le New-York Times publiait un article affirmant « qu’il existe une vraie volonté (« a huge drive ») de faire de Bruxelles le nouveau Berlin » et de nombreux projets culturels et créatifs émergent quotidiennement dans les différents quartiers de la ville. D’un autre côté, la fragmentation de la structure institutionnelle de la Région de Bruxelles-Capitale a pour conséquence que les autorités communales, communautaires, régionales et fédérales détiennent toutes l’une ou l’autre compétence relative au secteur culturel et créatif. Le résultat en est un paysage culturel et politique extrêmement complexe et difficile à cerner. Cette opacité institutionnelle n’empêche toutefois pas les autorités politiques locales de proclamer l’importance d’un secteur culturel et créatif florissant à Bruxelles.

Inscripticlara_3_0on souhaitée avant le 1er décembre 2016 via le formulaire suivant https://goo.gl/forms/NT01KZgWnZRwnc0u2

LIEU : Royal Sky Room 1, Royal library of Belgium, Mont des Arts, 1000 Brussels

Vous trouverez le programme de la journée ci-dessous.

 

 

 

Documents disponibles