HAAR-B-5085 Questions d’histoire comparée des arts en Belgique (Laurence Brogniez, Tatiana Debroux, Jean-Michel Decroly, Christophe Loir) (2012-2013)

Ce cours propose un panorama de la vie culturelle bruxelloise à travers une analyse comparée de différentes formes artistiques (littérature, théâtre, architecture, peinture, musique, photographie), d’un point de vue esthétique et sociologique. Ce cours, couplé avec le cours de « Géographie culturelle » (Jean-Michel Decroly) prend la forme d’un séminaire sur la géographie littéraire de Bruxelles. Travaux d’étudiants disponibles dans la section « Travaux ».

HAAR-B-5085 Questions d’histoire comparée des arts en Belgique (Laurence Brogniez, Tatiana Debroux) (2013-2014)

Ce cours est consacré aux « Ateliers d’artistes à Bruxelles ou la création dans/de la cité ». Les étudiants réalisent des travaux sur une série d’ateliers bruxellois et la documentation rassemblée (plans, photographies, articles, etc.) est mise à disposition des étudiants en architecture (Option AIM [Architecture, Informatique, Médias] Module II, coord. David Lo Buglio, Denis Derycke, Michel Lefèvre, Maurizio Cohen) pour leur permettre de réaliser un court-métrage de 10 minutes en images de synthèse sur le bâtiment.

FRAN-B-501 Approches plurielles de la littérature (Laurence Brogniez, Tatiana Debroux) (2015-2015)

Ce cours propose, à partir de cas bruxellois, une exploration des outils et méthodes de la géographie littéraire. Couplé avec le cours de « Géographie culturelle » (Tatiana Debroux), il prend la forme d’un séminaire articulant partie théorique et travaux pratiques (études de cas). Travaux d’étudiants disponibles dans la section « Travaux ».

FRAN-B-525 et 550 Ecritures médiatiques et Pratiques rédactionnelles (Laurence Brogniez, Florence Le Cam, David Domingo)

Les (en)VIES de mobilité.

En partenariat avec Le Soir, il s’agit produire collectivement une production long format web et une déclinaison adaptée en format papier (supplément), entre le 9 novembre 2015 et le 9 mai 2016. La thématique pour l’année 2015-2016 s’est portée sur les mobilités à Bruxelles. La production journalistique long format se présentera sous la forme d’une grande enquête, d’un reportage ou d’un dossier (avec des sous-dossiers), en ligne alliant l’ensemble des modes d’expression (audio, vidéo, écrite, photographique, etc.). Les étudiants de l’École universitaire de journalisme de Bruxelles (2e année) et de Langues et littératures françaises et romanes, en collaboration avec des étudiants de STIC de l’ULB, et d’étudiants en graphisme multimédia (Académie des Beaux-Arts) seront chargés de penser et réaliser le projet en partenariat avec l’équipe pédagogique de l’ULB et les journalistes et responsables de la rédaction du Soir.